Cthlannion.fr » Vos documents administratifs » Simulation indemnité chômage : comment calculer les allocations ?

Simulation indemnité chômage : comment calculer les allocations ?

N’importe quel employé peut être amené durant sa carrière à effectuer une convention de rupture conventionnelle. Là, il devra être d’accord avec son employeur sur plusieurs points dont les indemnités ainsi que les allocations de chômage encore appelées « les indemnités de chômage ». Ces dernières représentent un élément clé du contrat et doivent être calculées conformément au code du travail qui mentionne tout ce qui les concerne.

Elles sont versées mensuellement à l’employé qui connaîtra leur valeur à l’avance, c’est-à-dire lors de la signature de la convention de rupture conventionnelle.

Le montant des indemnités de chômage doit obéir à certaines conditions qu’on va découvrir ici.

Comment calculer le montant de l’indemnité de chômage:

On l’appelle aussi l’allocation de retour à l’emploi « ARE ». Il a été remis en question en 2018 et selon les lois les plus récentes, il représente une valeur égale au montant le plus haut entre:

  • 40,4% de la valeur du salaire journalier de référence en ajoutant 11,84 euros.
  • 57% du montant du salaire journalier de référence qui est en fait le salaire annuel de référence divisé sur le nombre de jours travaillés par l’employé.
  • Le montant journalier de référence doit strictement être supérieur à 28,86 euros.
  • D’un autre côté, il ne doit pas dépasser la limite de 75% de la valeur du salaire journalier de référence.

Ces paramètres concernent les employés à contrat de travail à plein temps. Lorsqu’on parle de contrat à temps partiel, ce n’est plus la même chose. Le calcul se fera de la même manière tout en étant minoré d’un coefficient de réduction qui représente les horaires à temps partiel / horaire légal ou conventionnel.

Les simulateurs pour calculer l’indemnité au chômage:

Il existe des simulateurs en ligne pour vous faciliter la tâche et vous aider à calculer le montant de votre allocation au chômage.

Ils estiment selon les lois du travail vos indemnités dans un travail à temps plein, que vous soyez en CDD ou en CDI.

Pour aboutir au calcul, vous devez entrer vos revenus bruts ainsi que le nombre de jours travaillés durant les 12 derniers mois.
Vous devez surtout faire attention au fait que la plupart des simulateurs fonctionnent en considérant que c’est un travail à plein temps. Sinon, il existe toujours des simulateurs qui vous permettront de faire le calcul pour un travail à mi temps ou lors d’un contrat d’intérim.

Cependant, il y a des conditions pour toucher votre allocation, comme ne pas avoir quitté le poste volontairement, être à la recherche active d’un autre travail et l’inscription au Pôle Emploi qui vous garantit d’avoir tous vos avantages.

C'est disponible :