Cthlannion.fr » Espace technologique » Biostatistique : quel est l’importance de la biostatistique ?

Biostatistique : quel est l’importance de la biostatistique ?

Toutes les statistiques qui agissent au service de la biologie et les sciences biomédicales sont regroupées par la discipline de biostatistique. Cette discipline a pour rôle d’intervenir pour résoudre les problèmes au niveau des variabilités, notamment les erreurs de mesures, les variabilités biologiques, les inter-individuelles et les intra-individuelles.

Qu’est ce que la biostatistique ?

Le champ scientifique de la biostatistique consiste à employer l’ensemble de la science statistique au service de la biologie. En effet, la biostatistique utilise ces statistiques pour permettre de mieux comprendre les phénomènes biologiques, comme par exemple : employer un modèle de biomathématique dans le but de mieux comprendre les causes qui impactent sur la maturations des raisons, afin de produire un meilleur vin.

Appelée aussi biométrique, cette dernière peut intervenir dans un large sujet de biologie, notamment.

  • la composition des expériences biologique surtout dans la médecine et l’agriculture;
  • la collecte des données
  • la démarche analytique pour les données chiffrées tirées de différentes expériences;
  • déchiffrer les résultats afin d’en tirer une conclusion.

La biostatistique est utilisée dans divers domaines, notamment :

  • la santé publique, comme l’épidémiologie, les service de santé, la nutrition, l’environnement;
  • la démarche analytique dans les essais cliniques de médecine;
  • la biostatistique intervient également dans la génomique afin de mettre une relation entre les deux variations de génotype et le phénotype;
  • l’agriculture pour renfoncer les cultures et les animaux d’élevage;
  • le domaine écologique pour mettre en place les prévisions;
  • l’analyse de différentes séquences biologiques.

Comment devenir un biostatisticien ?

Pour devenir biostatisticien, il est nécessaire d’avoir plusieurs qualités, de plus que des compétences remarquables dans tout ce qui est chiffre, le profil de biostatisticien ne se résume pas uniquement à cela. En effet, le professionnel de biostatistique doit avoir un esprit humain lors de ses contacts, même si il est évident que ce métier lui oblige de passer beaucoup de temps derrière un ordinateur, cela en principe ne devrait pas l’empêcher d’être en mesure de travailler en équipe, avec des data-managers, des chefs de produit ou même des médecins.

Le biostatisticien doit aussi faire preuve d’adaptation à tous les domaines auxquels il sera confronté, grâce à ses compétences autant que chercheurs en biologie et en mathématiques, à la fois autonome et astucieux.

De plus, le biostatisticien intervient dans plusieurs champs d’activité, comme l’agroalimentaire, la biologie ou la recherche en générale. Le biostatisticien peut évoluer pour d’autres perspectives dans le secteur privé ou public, comme par exemple assureur qualité, recherches et développement, devenir chargé pharmacovigilance, directeur biométrie, rédacteur médical, ou évoluer vers des postes comme attaché de recherche clinique, responsable des études pharmaco-économiques, data manager.

C'est disponible :